Membres de la première génération ‘d’artistes de rue’ sur leurs terres, ils sont natifs de la côte ouest de l’Afrique. Habituellement, leur terrain de jeu est plus grand ; mais néanmoins ils ont su occuper la galerie nord de l’Institut Français du Togo.
Sitou (SMI), Sincelor et Stone sont artistes graffeurs et quelques fois gaffeurs !
La tête dans les toiles (le 01 octobre au 05 novembre 2016) est une exposition de graffiti qui regroupe les oeuvres de ces trois artistes togolais et béninois. Habitués à l’espace urbain, Sitou, Stone et Sincelor proposent aujourd’hui une mutation et une nouvelle exploration graphique de leur travail. Ils utilisent différents supports de création (toiles, éléments urbains, murs, bâches…) pour mettre en avant leurs peintures en deux et trois dimensions.
L’art de rue entre dans l’enceinte de l’Institut français et expose l’effervescence créative de ces trois jeunes artistes engagés dans la sensibilisation de la population à la culture urbaine.
ADD vous fait découvrir en image l’exposition !
Crédits photos : Noukpo Jean-paul Houndeffo
Pour en savoir plus cliquer ici.
Noukpo Jean-paul Houndeffo.

Article précédent
Quand peinture et spiritualité font le pont entre 5 continents.
Article suivant
6 expositions en passant par le nord, le sud, l'est et l'ouest de l'Afrique !

Commentaires

N'hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *