Prenez une chaise, un tabouret, une natte ou un tapis et lisez attentivement.
Cette histoire se répétera chaque année… Chers amis !
Il était une fois une foire d’art et de design qui se passait à Paris, au Carreau du temple, les 11, 12 et 13 novembre derniers.
Un événement digne de notre temps qui nous plonge dans un lieu de mixité culturelle.

Dès notre entrée, nous sommes mis dans l’ambiance par les toiles suspendues de Rachid KORAÏCHI qui flottent au dessus de nos têtes. Face à nous, d’immenses calligraphies Arabes, à taille humaine, nous surprennent et nous accueillent le long d’une somptueuse allée.
A peine avons-nous franchi le seuil que nos sens en sont déjà émoustillés !

Rachid  KORAICHI
Rachid KORAICHI

Nous poursuivons ainsi notre avancée pour parvenir dans un univers fait de rouge, de gris, de rose feutré : le stand AAD FUND. Accueil riche en couleur, où l’on peut, confortablement assis sur les meubles du designer Jean Servais SOMIAN, regarder quelques films et photos des artistes représentés par ce groupe.

AAD FUND
AAD FUND

Continuant notre exploration de ce temple d’art, nous trouvons un peu plus loin les œuvres de Girma BERTA. Il a subtilement installé ses merveilleuses photos au sein d’un superbe mobilier en accord avec son travail.

Girma Berta
Girma Berta

A l’opposé de ce stand, nous nous retrouvons nez à nez avec Jake SINGER de la galerie Hazard. Ici, l’artiste devant nous est représenté sur ses photos. Un autoportrait assez déroutant et très impressionnant !

Jake Singer, Hazard Gallery
Jake Singer, Hazard Gallery

Juste à côté de Jake, notre regard n’a pas échappé à cet amas de cartes mères du peintre miniaturiste Yuri ZUPANCIC de la galerie KO21.
21 peintures à l’huile réalisées sur des puces informatiques. Au premier abord minuscules, elles prennent forme sous nos yeux à l’aide d’une loupe. Autour de cette œuvre, les gens communiquent, s’interrogent et interagissent.
Vous l’avez compris sans qu’on vous le dise, cette œuvre est notre coup de cœur.
Voilà sur quoi s’achève notre immersion au Carreau du temple.

Yuri ZUPANCIC
Yuri ZUPANCIC

Ah oui , nous avons presque failli oublier ! Dans un espace réservé, un peu secret, Le mur de l’espace VIP ‘designé’ par KWERK nous a conquis. Il n’est pas qu’un simple mur car juste en le regardant, il nous transporte à l’île de Pâques*, puis au royaume de Jumanji* et finalement en Afrique.

Designé par KWERK
Design par KWERK

Mes amis, ce fut un voyage spectaculaire !!!
Enfin, sachez que là-bas, une panoplie d’œuvres magnifiques ne demande qu’à être découverte par des gens uniques.
Et ces gens uniques, chers lecteurs, si vous ne l’avez pas encore deviné, nous vous l’apprenons : C’est vous…
L’année prochaine nous espérons que vous nous raconterez votre histoire, à la rencontre des œuvres du Carreau du Temple.
En attendant, n’hésitez pas à conter autour de vous la véritable histoire d’ADD au pays d’AKAA.

Biographie de Yuri ZUPANCIC notre coup de coeur !
Inspiré par l’élan vital des machines et fasciné par l’évolution rapide des moyens de communication et les effets qu’elle entraîne Yuri Zupancic utilise les entrailles des machines pour peindre la vie. Ses supports privilégiés sont les composants électroniques sur lesquels il peint à l’huile à l’aide d’un pinceau fabriqué avec un cil. Ces œuvres montrent des scènes poétiques et métaphoriques peintes sur les petits pavés que compose la grande route de l’information moderne.
Ses œuvres ont notamment été exposées à New York, Londres, Berlin, Sydney, Denver et sont publiées par Wired, Juxtapoz, Huffington Post…

 Yuri ZUPANCIC
Yuri ZUPANCIC

Jumanji : Jumanji est un roman pour enfants publié en 1981, écrit et illustré par Chris Van Allsburg.

l’île de Pâques : Une île du Chili isolée dans le sud-est de l’océan Pacifique, particulièrement connue pour ses statues monumentales (les moaï) et son écriture océanienne unique (le Rongo-Rongo).

Crédits Photos : Afrique Design Daily
Crédits Photos, Yuri ZUPANCIC : Natalie Parker
Crédit Photo, AAD FUND : AAD FUND
Crédit Photo, KWERK : KWERK

Flore.

Article précédent
Elle exprime son point de vue, qu'il soit marginal ou pas !
Article suivant
Oualalou+Choi : la canopée inspirée des Moussems

Commentaires

N'hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *