Rae BK s’était rendu en 2014 en Ethiopie pour récolter des fonds pour la construction de la bibliothèque communautaire “Alemu Woldehanna” dans la ville de Hossana.
Il réalisa des peintures murales et enseigna aux enfants comment faire des sculptures en matériaux recyclés.
Né et élevé à Brooklyn à New York, Rae BK baigne dans le monde de l’art depuis son enfance. Une de ses particularité est de détourner des objets inutilisables, ou les détritus en œuvres d’art.
Un street artiste qui s’essaie à plusieurs types de techniques et les réussit avec brio.

Rae BK, Ethiopie
Rae BK, Ethiopie
Rae BK, Ethiopie
Rae BK
Rae BK
Rae BK

Flore.




Article précédent
August Udoh un portraitiste hors pair !
Article suivant
Mythologie et modernité, Samuel Gélas une autre dimension !

Commentaires

N'hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *