Voilà une histoire intéressante. Les maisons en forme de bulle au Lesotho.
Riche culturellement, ce pays est situé près de l’Afrique du sud.
Si l’architecte Antti Lovag a construit les maisons bulles à Théoule-sur-Mer près de Nice en France entre 1979 et 1984, les premiers habitants des grottes de Komé au Lesotho avaient déjà opté pour ce type de construction au 19 ème siècle.
À l’époque, une guerre causée par le manque de nourriture avait forcé les habitants à se réfugier dans des grottes. Ils évitaient d’être mangés par les animaux sauvages et les cannibales !
D’une nécessité est née une idée ingénieuse. Avec les moyens du bord et beaucoup de goûts, ces grottes sont passées du statut de simples habitats à de véritables nids douillets.
Minimalistes et sobres, elles ont des portes arrondies et des hublots faisant office de fenêtres.
Ces maisons troglodytes ont des bandes décoratives en plâtre et de couleur orange autour de l’entrée qui elle, est assez basse.
Les murs des habitations sont gris, tandis que l’intérieur est rocheux.
Les matériaux utilisés ici sont écologiques (boue et fumier) et renouvelés tous les trois mois.
Aujourd’hui les descendants de ces habitants continuent à vivre dans ces grottes dont l’entretien est soutenu financièrement par le gouvernement .
Il est vrai que leur caractère atypique attire les touristes !
Désormais elles font parties du patrimoine national du Lesotho.

maisons troglodytes kome

maisons troglodytes kome

maisons troglodytes kome

Crédits photos : tipfreakz.com, wikipedia.org
Flore.

Article précédent
Cette année, Art Paris Art Fair mettra l'accent sur la création contemporaine africaine !
Article suivant
Ifeanyi Oganwu explore et revoit les codes de fabrication artisanale.

Commentaires

N'hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *