Durant son second semestre universitaire, Sebastian Hartmann réalise ce projet qui reconstitue sa propre vision culturelle sous forme de portrait.
En naissant nous avons tous une culture dans laquelle nous grandissons, Hartman pense que d’autres cultures étrangères peuvent aussi nous influencer et s’y ajouter.
Il réalise des portraits issus de différents horizons, il les superpose et en obtient une version qu’on pourrait qualifier d’universelle. Il vit et est basé en Allemagne.
Pour en savoir plus cliquer ici .

Sebastian Hartmann
Sebastian Hartmann
Sebastian Hartmann
Sebastian Hartmann, superposition des 3 images précédentes.

Flore.




Article précédent
Prisca TANKWEY: mon Art, ma Vie...
Article suivant
Fabrizio Carola et l’architecture bioclimatique en Afrique.

Commentaires

N'hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *