Après maintes réflexions, les architectes ont décidé de le réaliser comme ceci.

Un centre commercial qui refléterait l’esprit d’un marché classique en Éthiopie.
En effet, ils se sont inspirés du Mercato, marché éthiopien en plein air connu pour être le plus grand de l’Afrique.
Les ruelles étroites de ce marché se composent de couleurs différentes, d’objets et de denrées de toutes sortes.

Mercato, Crédits : aleksandr hunta / Shutterstock.com

Après observation d’autres projets de centres commerciaux en Éthiopie, les architectes ont su transformer les points faibles ( Surexposition – magasin trop grand ) généralement rencontrés en points forts dans leur projet !
Ainsi, ils ont mis au centre de leur œuvre : l’espace, la lumière tout en conservant la culture des marchés classiques éthiopiens.
C’est finalement sur ces belles idées, que le centre commercial Lideta Mercato est né !
Il est composé d’une façade sur laquelle des formes sont incrustées. Elles sont inspirées d’un motif de tissu traditionnel éthiopien. Ces formes créent une ambiance lumineuse et une ventilation naturelle dans les espaces intérieurs. Ainsi, la sensation d’être en plein air est réelle.
Le projet s’intègre dans une démarche écologique intéressante : l’eau de pluie collectée sur le toit est réutilisée pour les toilettes et les robinets du bâtiment après être passée dans un dispositif de filtration.
N’hésitez pas à visiter leur site pour en savoir plus sur ce mall contemporain typiquement éthiopien !

Photo : Gonzalo Guajardo, Vilalta Arquitectura
Photo : Gonzalo Guajardo, Vilalta Arquitectura
Photo : Gonzalo Guajardo, Vilalta Arquitectura
Photo : Gonzalo Guajardo, Vilalta Arquitectura

Architectes : Vilalta Arquitectura
Location : Addis Ababa, Ethiopie
Chef de projet : Xavier Vilalta
l’équipe de Design : Joao Medeiros, Miguel Sánchez Enkerlin, Reema Al-Ajlan, Daniel Vaczi
Surface : 14200.0 m2
Année : 2016
Photographe : Gonzalo Guajardo

Crédits photos : Gonzalo Guajardo
Flore.

Article précédent
Fred Martins activiste plus que jamais !
Article suivant
Laeti Ky selon elle et selon eux ...

Commentaires

N'hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *