Dans la ville, nous ne voyons pas toujours les choses évidentes, nous ne nous y intéressons pas parce qu’elles ne rentrent pas dans les codes de la société.
Et si un espace délaissé ou un objet auquel nous ne faisons pas attention, avait plus de valeur que tous les autres objets existants et fonctionnels ?
ADD, Afrique design daily l’identifie comme le design non perçu. Et si l’invisible devenait visible ?

Café café , y’a thé aussi hein
! S’exclame le vendeur avec son petit baril .
On ne peut les compter mais on les retrouve dans tous les coins de rue d’Abidjan !
Ces messieurs se baladent dans tous les arrondissements de la ville et vendent le verre de café, de thé à 100 fcfa = 6,55 centimes d’euros.
Avec peu de matériel mais surtout de façon efficace ils arrivent à faire des kilomètres avec leur chariot où s’entreposent thé et café.
Cet étalage mobile est réalisé de manière simple mais fonctionnelle.
Les grandes chaînes de cafés n’ont qu’à bien se tenir car nos vendeurs itinérants n’ont rien à leur envier.
Ces derniers ont eu la superbe idée de récupérer des barils d’huiles qu’ils customisent à leur guise !

img_7200

img_4765

Pour la description de leur boutique mobile , nous avons deux roues, un support pour tenir le baril de 70 cm ou 1m de hauteur sur 50 cm de diamètre, un petit toit pour les journées ensoleillées et un tenant pour pouvoir la pousser.
Le dessus du baril devient le plateau de service, ici le vendeur dépose sa carafe d’eau et ses verres .
Pour accéder à l’intérieur on ouvre un portillon, on y découvre tous le ravitaillement nécessaire:
le café, le thé, de l’eau, des verres en plastique, du sucre.
Chez ADD on s’est demandé pourquoi le baril d’huile ?
Moussa vendeur de son état ,nous explique que c’est léger, économique et qu’il ne prend pas beaucoup de place.
Chaque boutique renvoie à l’identité du vendeur .Leurs couleurs diffèrent, la décoration est souvent originale mais le matériel reste le même pour tous.
Si vous passez à Abidjan prenez le temps de faire une pause café chez eux.

img_7203

What else !
Crédit photos : Afrique Design Daily.
Lieu : Abidjan, Treichville.

Flore.

Article précédent
12 cartes pour les rois du coupé-décalé
Article suivant
Une box emplie de lumière

Commentaires

N'hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *