Dans une époque où tout est dominé par la technologie, Porky Hefer alias ‘Animal Farm’ préfère les techniques de fabrications traditionnelles aux machines.
Ce designer sud africain réalise des cocons ou des nids, en se servant de canne à sucre, de raphia et de cuir.
Ces assises suspendues créent un sentiment de confort et de sécurité mais aussi un environnement immersif, permettant aux gens de plonger dans d’autres univers.
L’espace intérieur est matelassé et permet de s’abriter, de dormir ou se détendre.

© Porky Hefer
© Porky Hefer
© Porky Hefer

Hefer réalise ces œuvres de façon artisanale en utilisant des matériaux et techniques sud africaines.
Les ouvertures de ces structures s’apparentent à des yeux, des bouches ou encore des nez. Ils laissent apparaître des éléments figuratifs familiers favorisant ainsi l’appropriation de l’espace.
Fasciné par ‘les oiseaux tisserands’, l’artiste a analysé les techniques de constructions de ces volatiles avant de créer lui-même des nids conceptuels à taille réel.
Jusqu’au 30 Avril 2017, Porky Hefer et d’autres designers comme Ardmore, Dokter and Misses, Babacar Niang verront leurs oeuvres exposées à la R & Company à New York.

© Porky Hefer, exhibition design 2017, New York City Usa, © Dezeen
© Porky Hefer, exhibition design 2017, New York City Usa, © Dezeen

Crédits photos : Porky Hefer
Flore.

Article précédent
La décomposition du mouvement par Robin Rhode.
Article suivant
Des portraits avec une esthétique ‘Afro-cool’ !

1 commentaire

  1. 25/05/2017 at 16:08 — Répondre

    GOOD.This article write good I think everyone is identity, let I learned a lot of things, visiting our website, by the way, may be what you want

N'hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *