© Alexandre Keto
Alexandre Keto, artiste brésilien, personnage multinational et Grand voyageur, parcourt les continents à la recherche de nouveaux terrains de jeu. Son expression est un mélange de Street-art, land-art et d’iconographie africaine. En 2012 lorsque nous l’avons rencontré pour la toute première fois, Alexandre Keto connaissait l’Afrique à travers ses séjours au Sénégal, en Mauritanie. L’artiste était de passage en France, étape d’un périple européen qui lui permettait de souffler sa peinture en bombe sur tous les supports accessibles. En effet l’artiste s’approprie aisément les murs lisses ou avec aspérités, le textile, l’ardoise, le bois, rideaux métalliques etc.
Il se confronte à toutes les échelles .

Alexandre keto

Hormis la peinture en aérosol, il manipule également d’autres outils tel que le pinceau, le stylo à encre, le crayon, ce qui lui permet de maintenir un équilibre entre la monochromie et ses travaux arc-en-ciel. Depuis lors il aenrichi son carnet de voyage à travers un séjour, au Ghana et au Bénin.

Ce territoire que nous avons eu le plaisir de lui faire découvrir s’inscrit dans un cheminement vers les origines de son langage plastique, mais également de sa pratique religieuse. Fortement influencé par les vodoun pratiques et le candomblé dont il est lui-même adepte. Il déclarait : Je n’ai pas tout vu de ce pays, parce que je ne suis pas encore prêt à tout comprendre, je reviendrai donc…

alexandre Keto

Alexandre Keto

Keto fait partie de la mouvance qui est convaincue que l’art pour l’art est une forme de dérive perverse, il soutient que de nos jours l’art est un excellent canal pour inverser les carences sociales, là où la politique et les pratiques classiques de développement ont échoué.Nous pouvons le présenter ainsi comme un « art-optimiste ».
ses récents travaux Benin – Brasil – Sesc Vila Mariana expriment la féerie des pratiques culturelles, rituelles et religieuses du Bénin, du Danxomè dans cette forme d’expression dont lui seul a le secret. Il renouvelle sur ce projet ses talents de scénographe.

Suivez le sur son blog et son facebook, il nous surprendra longtemps ! Uau, isso é demais!
Noukpo Jean-Paul Houndeffo.

Article précédent
Plateau surnommé ‘petit Paris’ ou Bienvenue chez Dracula !
Article suivant
Ballade sculpturale avec les vélos de Meissa Fall à Saint-Louis.