Il y’a quelques temps, il se tenait Art Paris Art Fair. Foire où des artistes issus des quatre coins du monde étaient représentés.
L’événement, bien que centré sur l’Afrique, exposait évidemment des artistes d’origine africaine mais également d’autres venant d’ horizons différents .
La galerie “ADN Galería” présentait l’artiste Kendell Geers. Hom Nguyen était exposé par la A2Z Art Gallery, Paris, Hong Kong ou encore Mohau Modisakeng, notre coup de cœur, représenté par la Tyburn Gallery à Londres, pour ne citer que ceux-là .

Mohau Modisakeng Lefa 1 III, 2016 WHATIFTHEWORLD

Parmi les 139 galeries et les œuvres exposées, nous avons découvert une installation de plusieurs objets, semblant avoir été réalisée par un artiste qui serait peut-être d’origine africaine.
Il s’agissait de Nicolas Lefebvre exposé par le Fond culturel de l’Ermitage. Ce dernier brouille les pistes par une mise en scène qui nous transporte dans ses périples effectués sur les différents continents.

Nicolas Lefebvre, Paris Art Fair 2017 – Fonds culturel de l’Ermitage – Photographies : Sebastian Mittermeier

On observait des cauris, une poupée posée sur un monticule de terre, une carte du monde en métal rouillé sur le mur et plein d’autres objets et sculptures assez impressionnants.
Il s’est réapproprié les cultures du monde entier en les assemblant, sans les dénaturer, ce qui leur conférait une nouvelle histoire.
Après avoir vu toutes ces œuvres, nous nous sommes posés cette question :

l’identité culturelle est-elle liée à un continent ou à la culture, à l’origine, à la nationalité, à
l’histoire ou à la personne qui décide de s’immerger dans une culture qui lui est à la base étrangère ?

Nicolas Lefebvre, Paris Art Fair 2017 – Fonds culturel de l’Ermitage – Photographies : Sebastian Mittermeier

La galerie Vallois qui exposait elle aussi à cette foire, présentait des artistes originaires d’Afrique dont King Houndekpinkou Franco-Béninois, qui réalise des céramiques influencées par le japon (la poterie Bizen), mais aussi par la culture animiste.
Dans sa biographie on lit :

“ Dès l’enfance, King est fasciné par les jeux vidéos japonais. Au fil des années, il dépasse ce cap et s’intéresse d’avantage à la culture et aux traditions du Japon. Son amour pour le pays du soleil-levant grandit avec lui. Fin 2012, il découvre la richesse et la diversité de la poterie japonaise, y compris les bols de l’ère Momoyama (ou s -XVII siècles), les poteries Shino ainsi que les productions ancestrales de Shigaraki et de Bizen.”

king Houndekpinkou, Courtesy of the artist

On comprend ici que son art est influencé par son histoire avec le japon ou encore par son origine .
Avec la mondialisation et le mouvement des peuples, les artistes, au-delà de leurs origines culturelles, choisissent ce qu’ils veulent représenter.

Une nouvelle question nous vient alors : est-ce que l’identité culturelle appartient à ceux qui sont issus d’une culture de par la naissance ou appartient-elle plutôt à ceux qui s’en emparent ?

Flore.

Article précédent
Des portraits avec une esthétique ‘Afro-cool’ !
Article suivant
Déchiffrez-vous des mots ou des lettres dans cette peinture ?

11 Commentaires

  1. 15/11/2017 at 16:17 — Répondre

    Incredible a good deal of great information!
    canadianpharmaciesbnt.com
    candrugstore com

  2. 04/10/2017 at 07:06 — Répondre

    Hey! This post couldn’t be written any better! Reading through this post reminds me of my previous room mate! He always kept chatting about this. I will forward this article to him. Fairly certain he will have a good read. Many thanks for sharing!

  3. SoodoNon
    13/07/2017 at 13:20 — Répondre

    Confermo. Sono d’accordo con tutto quanto sopra-ha detto. Cerchiamo di discutere la questione. Qui, o nel pomeriggio.

  4. 01/07/2017 at 08:03 — Répondre

    I would like to thnkx for the efforts you have put in writing this website. I’m hoping the same high-grade web site post from you in the upcoming as well. Actually your creative writing skills has encouraged me to get my own site now. Actually the blogging is spreading its wings fast. Your write up is a good example of it.

    • 01/07/2017 at 17:08 — Répondre

      Thanks a lot to read us ! if you want to do a blog we have to words : Do it !
      We have to keep and share all the story we know somewhere !

  5. 10/06/2017 at 11:15 — Répondre
  6. 07/06/2017 at 00:13 — Répondre

    Che cosa sovetuete me?

  7. 03/06/2017 at 23:34 — Répondre

    le Choix chez vous difficile

  8. Taurne
    25/05/2017 at 15:35 — Répondre

    And I have faced it.

  9. 03/05/2017 at 08:04 — Répondre

    I too have observed that people who are truly able to meet others create very different relationships with those they have in their lives.How different parenting becomes when the child is truly appreciated for who they are and they’re not having to jump through hoops to get attention or praise for what they do.Also, what inspiration for anyone who works with people with disabilities, nursing homes, schools and childcare to know there is a way to be with oneself and with others so they ‘rarely encounter what in the business we call â€nnhallecgi˜g behaviour.’

    • 05/05/2017 at 15:08 — Répondre

      True ! let’s discuss about it !

N'hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *